20 nuances de cannage

Le retour du fait-main et la hausse de popularité des articles artisanaux ou chinés ont remis sur le devant de la scène un matériau chaud et naturel : le cannage. Cette matière design est à l’origine une technique qui consiste à plier et tresser de la canne de rotin ou d'osier pour obtenir un tissage plein ou ajouré, plutôt solide, idéal à utiliser pour des assises de chaise notamment.
 
L'art de la vannerie fait ainsi son grand retour depuis quelques années dans le milieu de la décoration. Réalisé à partir de ressources naturelles, le cannage pourrait se révéler être le candidat “écolo” tant son matériau est sain et écologique. Très présent dans les collections de décoration, il est apprécié pour son aspect naturel, vintage ou même exotique et a la particularité de s'adapter à toutes les pièces de la maison.
 
 
20 nuances de cannage
 
Dès le 18ᵉ siècle, le cannage s’est installé au sein des pièces de vie de la maison et notamment sur les chaises, fauteuils et canapés. Il apporte un esprit naturel qui se marie particulièrement bien aux bois clairs, revenus tendances dans les intérieurs.
 
À Paris, on ne peut pas passer à côté de la fameuse chaise bistrot de la Maison Louis Drucker mais de nombreux autres modèles peuvent instaurer une atmosphère tout à fait exotique à votre salon. On note en particulier les meubles de télévision avec portes en cannage, qui laissent facilement passer le signal de la télécommande tout en cachant les appareils électroniques peu esthétiques.
 
Dans la chambre, on retrouve ce noble matériau en tête de lit, mais aussi sur les tables de nuit ou les armoires, marquant l'espace de repos avec une touche décorative tout en simplicité et en douceur. Bien souvent choisis en rotin, les meubles en cannage sont aussi gages de durabilité et de robustesse, car ils résistent aux différences de température. Ils sont donc souvent convoités pour habiller les vérandas, comme les salles de bain où l’ajout d’éléments en cannage nous fait voyager dans une ambiance de cabane tropicale dépaysante.
 
Dans l’ensemble de la maison, ce savoir-faire artisanal de tressage en fibres naturelles s’expose aussi en grandeur nature, pour cacher une armoire, une porte dérobée ou encore pour séparer deux espaces. Une manière de créer des cloisons plus discrètes qui s’intègrent avec sobriété aux espaces. 
 
Le tissage en rotin ou en osier est également à apprécier par petites touches de décoration dans toute la maison : cache pot de plante, petits coffres à trésors, étagères murales... Le cannage a la particularité de parfaitement s’associer à d’autres matières en décoration d’intérieur comme le velours ou le lin.
 
Pour finir, les luminaires sont nombreux à se décliner dans cette jolie matière. Une fois la nuit tombée, l’abat-jour tissé laisse s’échapper une lumière apaisante et ajourée qui donnera une atmosphère plus que chaleureuse à votre intérieur !

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.