Les cheminées au bioéthanol, l’alternative décorative !

Alors que l’utilisation des cheminées classiques est réglementée en région parisienne par mesure de sécurité, la cheminée au bioéthanol s’impose comme une très bonne option de remplacement. Pratique et sans entretien, elle est idéale pour ceux qui souhaitent profiter des feux de cheminées sans en subir les désagréments. Je vous en dis plus dans cet article !


La cheminée au bioéthanol, un système de chauffage ?

Même si ce type de cheminées dispose d’une flamme, on peut dire qu’elles sont plus esthétiques que performantes ! Elles ne peuvent en aucun cas remplacer un système de chauffage mais peuvent en revanche apporter du style et un aspect chaleureux à votre salon.

Ces cheminées fonctionnent avec un carburant appelé bioéthanol ou alcool éthylique, un liquide incolore qui se transforme en vapeur et est inflammable. Il faut remplir le réservoir prévu à cet effet, puis allumer le bruleur pour que la combustion se fasse.

 

Les avantages d’une cheminée au bioéthanol.

Dès le début de l’automne et jusqu’à la fin de l’hiver, on aime retrouver l’aspect chaleureux du feu de cheminée dans notre salon. L’alternative des cheminées au bioéthanol est ainsi de plus en plus plébiscitée par les français ne souhaitant pas s’encombrer de buches de bois, du ménage nécessaire le lendemain d’une bonne soirée au coin du feu, mais aussi de l’obligation de ramonage imposée aux cheminées classiques.

Côté esthétique, l’absence de conduit permet une grande liberté dans les propositions de modèles et dans leur implantation. Si la plupart des modèles sont créés dans le bâti d’une pièce, à savoir dans un mur, on retrouve aussi des cheminées 100% mobiles qui peuvent être posées sur une table ou déplacées de pièce en pièce facilement.

 

Les inconvénients d’une cheminée au bioéthanol.

Question écologie, le bioéthanol est un combustible d’origine végétale, de céréales et de betteraves, qui peut facilement être renouvelable. En revanche, sa capacité à s’évaporer dans l’air nécessite de nombreux produits chimiques ce qui lui vaut bilan énergétique pas toujours très honorable.

De plus, il peut être dangereux pour la santé car tout comme un système de chauffage au bois, il rejette du dioxyde de carbone. Cependant, à l’inverse d’un poêle ou d’une cheminée à insert, les cheminées au bioéthanol sont bien souvent à foyer ouvert, permettant au dioxyde de se propager dans la pièce où elle est placée. Si la pièce est petite ou mal ventilée, la combustion peut être mal réalisée et produire du monoxyde de carbone, toxique pour la santé.

Il est  également important de choisir une très bonne qualité d'éthanol au risque de provoquer des migraines importantes chez les personnes y étant exposées. Ce n’est plus autant le cas aujourd’hui qu’à l’arrivée des cheminées au bioéthanol sur le marché, mais certains revendeurs proposent encore du bioéthanol à très bas prix, et souvent de mauvaise qualité.


Malgré ces inconvénients, il est bien évidemment possible d’installer une cheminée bioéthanol en toute sécurité dans son logement. Le tout étant de faire appel à un professionnel qui saura vous donner les meilleurs conseils pour son implantation, le choix du modèle à installer et du bioéthanol à utiliser.

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.