Réduire les déchets plastiques dans l’architecture d’intérieur

La problématique des déchets plastiques est une affaire qui rassemble aujourd’hui tous les corps de métier. La construction et la décoration d’intérieur n’échappent pas à la règle et m’amènent à écrire cet article, afin de comprendre comment réduire ces déchets plastiques en les revalorisant d’une part, et comment trouver une alternative, grâce au bioplastique d’autre part.


La revalorisation du plastique

Compte tenu de la quantité de plastique jeté chaque jour sur la planète, certaines têtes pensantes ont eu la bonne idée de transformer les déchets plastiques en différents objets du quotidien, avec pour objectif de réduire voire supprimer la création de nouveau plastique.

Voici quelques exemples de marques l’ayant accompli avec succès :

Critical Things, fondée à Auckland a pour mission de transformer les déchets plastiques en objets fonctionnels et esthétiques. Ils fabriquent ainsi des tabourets, des bureaux ou encore des boites de rangement en plastique recyclé.

Plus bas au Mexique, c’est Luken Furniture et Paola Calzada qui font sensation avec des créations en plastique recyclé à assembler : des tables à manger ou d’appoint mais aussi une très jolie chaise à bascule pour enfant.

L’entreprise italienne Kartell a quant à elle imaginé un modèle de chaise en plastique recyclé avec le très connu Philippe Stark.

En France, la marque TipToe a décidé de s’investir à son tour dans cette réduction des déchets plastiques en concevant la chaise SSDr, comprenez Simple, Solide, Durable, et r pour recyclée !

On peut également souligner le travail de la toute jeune entreprise Atelier Millenium située en Bretagne, qui propose pour sa première collection de jolies patères en plastique recyclé.

 

Le bioplastique, matériau davenir en décoration !

 Le bioplastique a quant à lui un tout autre objectif, qui est de créer une matière se rapprochant du plastique mais produit à partir de matières plastiques bio-sourcées, c’est à dire issue de végétaux, ou de matières plastiques biodégradables, et donc compostables. Certains bioplastiques regroupent ces deux caractéristiques : être bio-sourcé et biodégradable.

On retrouve alors plusieurs gammes de bioplastiques :

-    Les éléments à base de l’amidon de maïs, de blé, de pommes de terre ou de tapioca.

-    Les PLA provenants de l’amidon de maïs.

-    La cellulose issue de la pulpe de bois.

-    Les PHA provenants également de l’amidon et du sucre de betterave ou de canne à sucre, mais aussi de la biomasse, à savoir la matière organique d'origine végétale.

Sur le marché du bâtiment, on retrouve principalement des bioplastiques dans la fabrication de mousses rigides d’isolation thermique, qui remplacent aisément les équivalents pétrosourcés. Mais il est aussi possible de trouver quelques éléments de décoration, même s’ils se font plus rares pour le moment.


Les exemples de mobilier design en bio plastique :

Alki, atelier de meubles situé à Itsasu au Pays-Basque a fait appel à l’imagination de designer Jean-Louis Iratzoki pour concevoir une chaise en bois issu de forêts gérées durablement et de bioplastique. Nommée Kuskoa Bi, cette assise est un incontournable dans les créations faites à base de ce matériau d’avenir.

Kartell, encore une fois, ne manque pas à l’appel de l’innovation éco friendly et réinvente son iconique Componibili en une version durable faite à partir de bioplastique fabriqué à partir de déchets agricoles.

J’espère découvrir dans les mois et années à venir de nouvelles créations design à intégrer à nos intérieurs, pour une consommation de mobilier et de décoration plus responsable.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.